Home | NL | FR
Evenepoel et Bossuyt écrasent la concurrence

27-05-18 Evenepoel et Bossuyt écrasent la concurrence

Les deux championnats de Belgique juniors aux Lacs de l'Eau d'Heure ont donné lieu à autant de démonstrations de force que de classe. Shari Bossuyt a régné chez les dames, Remco Evenepoel a pulvérisé les adversaires chez les hommes.

Au terme d'une véritable démonstration, Remco Evenepoel a remporté le titre. A 80 kilomètres de l'arrivée, il a laissé sur place son dernier compagnon Robbe Claeys pour entamer son long voyage en solo en direction du maillot tricolore.

Evenepoel n'était pas un, mais le favori dans le Hainaut. Cela était principalement dû à ses récents triomphes impressionnants au niveau international. Tant lors de la Course de la Paix que sur le Trophée Centre Morbihan, il a surclassé l'opposition. Sur ce championnat national, il n'a rien laissé au hasard et sous son impulsion dans le premier de neuf tours, un groupe de quatorze coureurs est sorti avec beaucoup de noms intéressants. En plus d'Evenepoel, on notait également la présence de Jarne Van Grecs, Milan Fretin, Liam Slock, Ilan Van Wilder, Jarno Bellens, Witse Meeussen, Maxim Dewulf, Joren Thys, Milan Paul Robbe Claeys, Aaron Van der Beken, Vito Braet et Nathan Decuypere.

Les quatorze ne sont pas restés ensemble longtemps, vu que Evenepoel, Claeys et Thys ont assuré une sélection supplémentaire. Thys lâchait rapidement et retombait dans le groupe de poursuivants, tandis que Claeys devait accepter la maîtrise du Brabançon. A la mi-course, Evenepoel avait déjà deux minutes d'avance sur ses anciens compagnons.

Durant la seconde partie de la course, Evenepoel s'est encore plus éloigné de la concurrence, qui devait se concentrer sur la bataille pour l'argent et le bronze. Thys et Braet ont emmené cette lutte en accélérant à plus de trente kilomètres de l'arrivée. Cela fut immédiatement la bonne attaque. Exactement 4:38 après l'arrivée d'Evenepoel, Breat s'emparait de l'argent, Thys le bronze.

« J'ai pris les devants dès le départ car il y avait un virage dangereux et j'avais peur d'être pris dans une chute », commence Evenepoel son récit de course. « De cette façon, nous nous sommes rapidement échappés avec un petit groupe, j'avais un coéquipier et le reste de l'équipe a commencé à abandonner. Ensuite, j'ai réalisé mon plan qui consistait à imprimer le rythme dans les ascensions et ainsi faire la différence. Je sais que ça a l'air si facile tout le temps, mais j'ai également tablé sur un pic de forme pour ce mois-ci. La Course de la Paix et le contre-la-montre national étaient les premiers objectifs et j'étais toujours dans l'intention d'étendre cette forme jusqu'à la course en ligne aux Lacs de l'Eau d'Heure. Cela a fonctionné, en vue de cette course, j'ai perdu un kilo. Maintenant, je vais observer une courte période de repos et après cela, je veux de nouveau reprendre pour l'après-saison. »

Le Championnat du Monde Juniors ne sera pas forcément son objectif principal durant cette période. « Un Championnat du Monde Juniors est agréable, mais pour mon propre développement, il est peut-être préférable de passer chez les Espoirs ou même de faire un stage avec une équipe au World Tour en août, en particulier, si je gagne le Championnat d'Europe. Il n'y a encore rien de décidé, mais je vais certainement utiliser la période de repos pour discuter avec des gens comme Axel Merckx et Patrick Lefevere, qui voient un avenir pour moi dans leurs équipes respectives. J'ai le sentiment que je ne peux plus vraiment apprendre beaucoup chez les juniors, donc je pourrais bien être capable de monter une catégorie plus tôt pour rouler des courses plus longues et généralement différentes. Je serais ainsi capable de prendre part au championnat du monde espoirs, même si ce n'est pas immédiatement dans l'ambition de gagner. »

Les autres médaillés étaient très satisfaits de leurs médailles. « Dans le Morbihan, je partageais la chambre avec Remco et il m'avait soufflé que je devais me mettre à l'avant du peloton, car il allait s'envoler immédiatement », déclare Vito Braet. « Cela s'est vérifié, il s'est mis en tête et a roulé à bloc pendant plusieurs kilomètres. Le premier tour indiquait à mon compteur une moyenne de 46 kilomètres par heure. Avec un tel coureur sur le parcours, une deuxième place ressemble un peu à une victoire. Quand Remco a accéléré une deuxième fois, ce n'était pas à moi d'essayer d'y aller. »

« Je l'ai suivi, mais je me sentais très vite que j'allais sauter alors j'ai décidé de me laisser redescendre parmi les poursuivants », déclare le troisième Joren Thys. « Une bonne décision, car cela m'a permis de continuer à concourir pour les places d'honneur. Je me suis surpris en luttant pour une médaille dans les derniers tours avec Vito. Il n'y avait pas moyen de faire mieux que le bronze car j'avais des crampes dans le dernier tour. »

Shari Bossuyt remporte le titre avec près de cinq minutes d'avance

L'an dernier, Shari Bossuyt s'était déjà emparé du bronze en tant que Junior première année. Favorite aux Lacs de l'Eau d'Heure, elle a également répondu à l'attente. Elle a gagné avec près de cinq minutes d'avance.

Le parcours difficile avec, entre autres, le Petit Poggio garantissait une course d'élimination. Le peloton de 33 coureuses a été réduit très rapidement. A la mi-course, elles n'étaient plus que sept candidates à la victoire: Bossuyt, Amber Aernouts, Luca De Langhe, Aiko Uyttenhove, Ellen Feytens, Jade Lenaers et Ines Malfait. Dans la montée suivante du Petit Poggio, à vingt kilomètres de l'arrivée, Bossuyt laissait ses compagnons sur place. Une réaction de ses coéquipières, Uyttenhove et Feytens n'a pas été couronnée de succès et en un rien de temps, Bossuyt prenait rapidement une demi-minute d'avance. A l'entame du tour final, la favorite avait même une avance de 1:12. Finalement, elle s'imposait avec une avance impressionnante de 4:59. Son coéquipière Lenaers rendait la fête complète pour Doltcini-Van Assche en remportant le sprint pour la deuxième place, Feytens s'est emparée du bronze.

« Cela peut sembler simple, mais si tout le monde vous vise, vous devez aborder la course aussi prudemment que possible », déclare Bossuyt. « Partir trop vite seule ne semblait pas être une bonne idée, parce que je me serai compliqué la tâche toute seule. Attendre le dernier tour ou le sprint n'était pas, selon moi, la meilleure option, car on ne sait jamais ce qui peut arriver. Je pense qu'aujourd'hui j'ai choisi un très bon moment pour démarrer, surtout parce que j'avais une coéquipière avec Jade Lenaers dans le groupe de tête pour neutraliser d'éventuelles contre-attaques. La distance restante était idéale compte tenu de mes capacités en tant que rouleuse. En tout cas, cela donne un sentiment particulier de pouvoir arriver en solo sur un championnat de Belgique. Pourtant, je préfère rester les deux pieds sur terre. Dans mon propre pays, je suis peut-être un peu supérieure, mais j'ai aussi beaucoup de chemin à faire pour atteindre le sommet du niveau européen ou mondial. »

Jade Lenaers, quatrième l'an dernier chez les Débutantes sur le même parcours et inconsolable à l'époque, affichait cette fois-ci un large sourire avec la médaille d'argent. « Compte tenu du parcours, il fallait s'attendre à ce que la finale se décide en petit comité », souligne la Junior première année. « J'espérais juste être là et j'ai réussi. Je suis très contente de l'argent, même si en terminant dernière du groupe, j'aurais été satisfaite. Dans le dernier kilomètre, j'ai lancé mon effort aux 500 mètres avec l'idée que personne ne viendrait me chercher. Cela a marché. »

La joie était également grande pour Ellen Feytens (Autoglas Wetteren). « Au cours des années, j'ai échoué dans les championnats à maintes reprises, principalement en raison de nos propres erreurs stupides. Je suis donc très heureuse que cette fois je fasse partie des lauréates. Quand Shari a attaqué, j'ai réagi à une contre-attaque de ma coéquipière Aiko Uyttenhove. Nous avions un petit écart, mais nous n'avons pas réussi à tenir les poursuivants à distance, après quoi j'ai tout misé sur le dernier kilomètre. Je ne suis pas un sprinteuse, mais ici c'est en montée et j'ai suivi une formation spécifique à ce sujet. Malheureusement, Jade était un peu trop forte pour moi. »

Résultats CB Route Juniors Lacs de l'Eau d'Heure: cliquez ici.


L'actu à chaud

16-08-18Lotto-Coupe de Belgique Élite s/c & U23 - Mémorial Gilbert Letêcheur
16-08-18Lotto Cycling Cup - Flanders Ladies Classic | Sofie De Vuyst
13-08-18Sélections nationales: Coupe des Nations Hommes U23 - Tour de l'Avenir
13-08-18Sélections nationales: International Sprint & Omnium Meeting Dudenhofen
13-08-18Gerben Thijssen champion
ESSO AG Insurance lotto
Bio-Racer Shimano Liberale Mutualiteit ADMB Ridley Jupiler Het Laatste Nieuws Concordia Toyota Vanreusel Snacks Sporza
Be Gold Cloud Partners

NewsRLVB
Contact
Heures d'ouve...
Organigramme
Logo & charte...
Objet et tâches
Mission state...
Statuts
Règlement int...
Itinéraire
Disciplines
Route
Piste
Cyclo-cross
VTT
Trial
BMX
Indoor Cycling
Récréation
Belgian Cycli...
Programme
Sélections
JO – CM - CE
Vêtements
Belgian Cycli...
CB
Organisation ...
Championnats ...
Disciplines
Commissaires ...
Devenir commi...
Formulaires m...
Règlements gé...
Collèges
Règlements sp...
Directives d'...
Protocole Spo...
Antidopage
Signaleurs
Formulaires
Cartes calend...
Licences
Participation...
Demande licen...
Demande wildc...
Télécommunica...
Barèmes des prix
Events
Publications
Décisions Con...
Accompagnemen...
Palmarès
Records
PartenairesLiensVidéo